Da Silva (5,5): il s’est illustré avec de belles interventions défensives notamment un tacle appuyé, mais précis sur Mahdi Camara dans la surface de réparation (43e). À l’image de ses coéquipiers en défense, il n’a pas eu grand-chose à faire par la suite. Sa parade monstrueuse sur Mahdi Camara (42e) a permis à l’OL de conserver son avantage à la mi-temps. On aurait aimé le voir un peu plus prendre le jeu à son compte pour fluidifier les attaques lyonnaises. Bakayoko (6) : Le jeune défenseur (18 ans) a réalisé un match très sérieux pour sa deuxième titularisation consécutive, ne se trouant jamais face aux attaquants adverses puisqu’il n’a perdu que très peu de duels. Il a d’ailleurs été averti pour avoir attrapé Guimaraes (19e), présent au contact réalisant 4 tacles et remportant 6 duels. Gourna-Douath (5) : Le jeune milieu de 18 ans s’est montré très présent dans le pressing, et dans la récupération du ballon, n’hésitant pas à aller au contact. Il n’aura pas beaucoup proposé à part son centre raté 54e. Il aura perdu 8 de ses 12 duels, et manqué presque la moitié de ses passes (54% de réussite). Il a raté tout ses centres et était parfois en retard dans son placement.

OL : Aouar aurait donné son feu vert à un club ! La Boutique OL est tout simplement la boutique en ligne du club de football de l’Olympique Lyonnais. Après avoir signé les retours successifs de Corentin Tolisso et Alexandre Lacazette sans parler des recrues caennaises (Rémy Riou et Johann Lepenant), la direction de Jean-Michel Aulas est en passe de finaliser les négociations pour la prolongation d’un pur joueur de la formation lyonnaise. Mais l’OL reste un club puissant, mené d’une main experte depuis 1987 par son emblématique président, Jean-Michel Aulas. Dernier rempart solide d’une défense branlante, Anthony Lopes a souvent été mis à contribution cette saison à Lyon. Nade (5,5) :Le défenseur prêté la saison dernière à Quevilly à réalisé un match très sérieux remportant la plupart de ses duels (12/15), ne commentant pas d’erreurs conséquentes. Il a gagné beaucoup de duels. Souvent opposé à Sada Thioub, il a parfaitement pris la mesure de son adversaire (4/5 duels gagnés). En deuxième période, olympique de marseille il n’a pas baissé en intensité et a imposé son rythme.

Bien que SofaScore ne vous permette pas de parier directement, vous y trouverez les meilleures cotes et sites de paris sportifs. Actif sur les phases défensives, il l’a également été à la construction du jeu avec plusieurs ouvertures très bien senties. Aligné sur le côté droit de l’attaque, on ne l’a pas senti très à l’aise surtout lorsque l’OL a joué rapidement vers l’avant. Le seul fait de jeu notable était cette situation de penalty après un bras de Dembélé, qui n’a pas convaincu le VAR (25e). Malgré un bon combat au milieu de terrain, aucun des deux olympiques ne parvenait à cadrer la moindre frappe en première période. Dembélé (6,5) : son match a parfaitement débuté avec ce penalty obtenu et magnifiquement bien transformé (15e). Ses courses dans le dos de la défense stéphanoise ont offert énormément de situation à son équipe. Emerson (6,5) : le latéral gauche prêté par Chelsea va cruellement manquer à la formation entraînée par Peter Bosz la saison prochaine.

Nordin (4) :Match très compliqué pour l’attaquant des Verts, auteur d’un but en championnat cette saison. Et même s’il a perdu un peu de lucidité au moment de la dernière passe sur certaines occasions, ce match devrait lui offrir beaucoup de confiance pour le reste de la saison. S’il a été parfois mal placé sur certaines actions, il n’a pas été inquiété par les attaquants stéphanois. Et s’il a voulu reprendre sa place, le choc, à la tête toujours, vente olympique de marseille 2022 avec Moussa Dembélé a eu raison de lui. Il a avait reçu un violent coup de tête dans un duel avec Damien Da Silva. Kolodziejczak (4) : La capitaine stéphanois a mal démarré son match provoquant le penalty mérité sur Dembélé (13e), puis manquant un contrôle dans l’axe qui aurait pu provoquer une contre attaque (17e). Il s’est ensuite montré plus présent, comme lorsqu’il coupait bien le centre de la tête (33e). Il a été en dessous de ses deux partenaires de la défense. Bernardoni (7) : Le nouveau portier de l’ASSE a réalisé un match très sérieux malgré le contre-pied concédé sur le penalty de Dembélé en début de match (13e). Il s’est ensuite montré décisif sur toutes les occasions lyonnaises, notamment avec son bel arrêt face à Aouar (37e) puis à la (55e) toujours contre le milieu lyonnais.